Trop d'Oméga 6 (de 5 à 40 fois trop...), pas assez d'Oméga 3. Mais pourquoi des capsules d'Oméga 3 plutôt que du poisson ?

Les poissons sont tellement pollués par les métaux (plomb, mercure, cadmium) plus divers polluants dont les dioxines... que l'on déconseille de plus en plus de manger trop de poisson, en particulier chez les femmes enceintes ou allaitantes. Manger du poisson au maximum deux fois par semaine, telle est la règle aujourd'hui.

 Or pour avoir suffisamment d'Oméga 3, il faudrait, selon les saisons (car la teneur en Oméga 3 des poissons varie de 1 à 5 selon les saisons) manger du poisson entre trois fois par semaine et trois fois par jour... Ce qui est impossible.

La solution passe donc par la prise de capsules d'Oméga 3 à la double condition :
-Que les capsules ne s'oxydent pas à l'air grâce au brevet "Qualitysilver ®" et
-Que l'huile de poisson soit parfaitement dépolluée grâce au brevet "EPAX ®"

ATTENTION, ne vous méprenez pas, la qualité a un coût. Il vaut mieux ne rien prendre que de prendre des 
Oméga 3 pollués ou oxydés (car, ils deviennent dangereux).

Tous nos Omégas 3 sont :

  • Fabriqués en France
  • Dans des flacons Biodégradables
  • "XO ®"
  • "EPAX ®"

 

Nouvel article COVID-19 : Le Choc Cytokinique ou « Tempête Cytokinique » ou « Orage Cytokinique »

Rédigé par Le Médecin Conseil - aucun commentaire

Le choc cytokinique explique probablement une grande partie des décès dus à la COVID-19 

Un choc cytokinique (cytokine storm en anglais, la traduction littérale orage cytokinique étant parfois aussi utilisée) ou syndrome de libération des cytokines (SLC) est une production excessive de cytokines qui est déclenchée par un agent pathogène et qui se manifeste par une violente réponse inflammatoire du système immunitaire. c'est une réponse inadaptée et nocive (généralement mortelle sans traitement approprié) (Wikipédia).

L’orage cytokinique est dû à un emballement du système immunitaire. En effet, en réaction à la présence d’un virus (comme la COVID 19) dans l'organisme, nos défenses immunitaires qui normalement sont faites pour attaquer les cellules infectées se mettent à attaquer également les cellules saines, ce qui déclenche cet orage cytokinique associé à une hyper-inflammation. Cet état va léser certains organes vitaux entrainant un risque de décès.

 

Lire la suite de Nouvel article COVID-19 : Le Choc Cytokinique ou « Tempête Cytokinique » ou « Orage Cytokinique »