Manger des acides gras « Trans » peut nuire à la mémoire

Rédigé par Le Médecin Conseil - - aucun commentaire

 

Les Etats-Unis ont décidé d'interdire les acides gras trans dans l'industrie agro-alimentaire à partir de 2018.

En effet, une nouvelle étude, faite chez des hommes de moins de 45 ans, gros consommateurs d'acides gras trans et publiée dans la revue PLOS ONE montre que les acides gras « Trans », même d’origine végétale (huiles végétales hydrogénées, même partiellement) sont non seulement nocifs pour le système cardiovasculaire, mais également pour la mémoire.

« Des chercheurs de l'université de Californie sont parvenus à cette conclusion en analysant les données relatives à plus de 1 000 hommes et femmes, interrogés sur leur alimentation et soumis à un test de mémoire. En moyenne, les hommes jeunes pouvaient retenir jusqu'à 86 mots. Mais pour chaque gramme supplémentaire d'acide gras trans consommé par jour, ce total diminuait de 0,76 mot.

L'étude, qui tient compte de différents facteurs confondants comme l'éducation, montre un écart de douze mots entre les hommes jeunes gros consommateurs de gras trans et ceux qui n'en mangent pas. « Les acides gras trans sont plus susceptibles de toucher les hommes plus jeunes, à leur pic de performance cérébral », résume Beatrice A Golomb, un des auteurs de l'étude. Il s'agit là de la première étude établissant un lien direct entre les huiles végétales hydrogénées et la perte de mémoire, certains travaux ayant montré leur impact sur l'humeur et le comportement. »

 

Date de création : 23 juin 2015

Pourquoi Docteur ?, lundi 22 juin, www.pourquoidocteur.fr

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot ojqpp ? :