Une analyse de sang permettrait de détecter les métastases du cancer du sein à un stade précoce

Rédigé par Le Médecin Conseil - - aucun commentaire

Une étude suédoise qui a été publiée dans la revue « EMBO Molecular Medicine », a montré qu’une analyse de sang (recherche d’ADN tumoral) pourrait servir de diagnostic précoce des métastases. Ce test serait particulièrement utile dans les cancers du sein où les métastases sont particulièrement dangereuses.

Dans 95% des cas, le test a été prédictif de métastases. Les femmes qui n’avaient jamais fait de rechute n’avaient pas d’ADN tumoral décelable, alors que toutes les femmes qui présentaient de l’ADN tumoral dans le sang ont fini par connaître une rechute symptomatique qui a été diagnostiquée en clinique », explique le directeur de l’étude, Lao Saal.

Il était même possible de détecter des signes de métastases dans le sang à un stade précoce, selon les cas, de un à trois ans avant leur identification par des méthodes cliniques standard.

« Si l’efficacité de la méthode peut être confirmée, un test de dépistage sanguin régulier serait pertinent. De cette façon, il pourrait être possible d’éviter d’administrer un traitement énergique à des femmes qui ne sont pas à risque de rechute, ont déclaré les chercheurs. »

Références : EMBO Molecular Medicine Mai 2015

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot oziuw ? :